120 ans de la CGT FO – 1906, 1947, 1969 – l’Indépendance

1906, 1947, 1969 – Un fil rouge : l’indépendance

L’adoption de la charte d’Amiens en 1906 puis la scission de 1947, qui aboutit à la création de la CGT-Force Ouvrière, résultent du choix de l’indépendance vis-à-vis des partis.Plaque commémorant

En 1969, l’appel à voter non au référendum du général de Gaulle, lancé par le congrès de Tours de la CGT-FO, découle de la volonté de rester indépendants vis-à-vis de l’État. Le général de Gaulle veut instaurer un sénat où siégeraient des représentants des confédérations syndicales et promouvoir la régionalisation. Le secrétaire général André Bergeron déclare notamment : « Certains se croient en mesure de tirer des conclusions en évoquant notamment l’association capital-travail. Nous savons trop où cela mènerait. Le mouvement syndical est majeur. Il se détermine au sein de ses instances régulières (…). »

Le non l’emportera et le général De Gaulle devra démissionner.

C’est la seule fois où la CGT-FO a dérogé à sa règle de ne donner aucune consigne de vote lors de scrutins politiques.

 

______________________

retour au texte d’introduction :

http://fecfocommerce.unblog.fr/1895-2015-les-120-ans-de-la-cgt-fo/

ENSEMBLE POUR SAINT-CLAUDE |
interlignes |
PRS Isère |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous n'irons plus voter
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007