DISCRIMINATION, Elections pro - REPRESENTATIVITE, inFO, RETRAITE, Temps de Travail - Dimanche - Nuit

Un conseil national de reconquête

Le Conseil National de la FEC s’est réuni les 24 et 25 novembre à 733dac79.jpgParis dans un contexte de crise économique et sociale qui perdure.

La résolution générale ci-jointe a été adoptée à l’unanimité.

L’essentiel des débats a évidemment porté sur l’absence de modification des politiques gouvernementales de nature à enrayer les conséquences sociales de la crise. Au contraire, le gouvernement accepte la dictature des marchés financiers en prenant des mesures d’austérité socialement injuste mais également dangereuse économiquement. Ces mesures consistent en une remise en cause sans précédent des budgets sociaux et des services publics.

Après les ravages de la RGPP, la contre réforme des retraites, c’est l’Assurance Maladie qui est dans le collimateur du gouvernement.

Les membres du Conseil National ont tenu à dénoncer le sabotage mené par les appareils syndicaux CGT et CFDT du mouvement social le plus populaire depuis longtemps. La soi-disant journée d’action du 23 novembre avec merguez et lâcher de ballons en étant « l’apothéose ».

Les membres du Conseil National ont tenu à souligner la cohérence et la clarté de la position adoptée par l’ensemble de l’organisation demandant dès le début le retrait du projet de réforme des retraites et proposant au minimum une journée de grève interprofessionnelle public-privé ; proposition d’action systématiquement refusée par la CGT et la CFDT notamment. Il eût mieux valu huit jours de grève que huit fois une journée !

Pour la FEC, la question des retraites reste d’actualité et la revendication de l’abrogation de la loi est la seule susceptible d’obliger à une nouvelle négociation destinée à préserver notre système de retraite par répartition.

Le gouvernement a choisi de passer en force. Il a gagné sa contre-réforme mais il a perdu la bataille de l’opinion.

Un fort mouvement de résistance s’est installé dans le pays et les salariés français sont loin d’être abattus.

Seule, une organisation syndicale indépendante telle que Force Ouvrière est susceptible d’organiser non seulement la résistance, mais aussi et surtout la reconquête de nos acquis sociaux.

Serge LEGAGNOA

Secrétaire général

Un conseil national de reconquête dans DISCRIMINATION pdf Résolution du CCN de la FEC FO du 24 et 25 novembre 2010

A propos de syndicat FO commerce

Section du COMMERCE de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière. (Regroupement des syndicats du commerce non alimentaire). commerce@fecfo.fr

ENSEMBLE POUR SAINT-CLAUDE |
interlignes |
PRS Isère |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous n'irons plus voter
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007