DISCRIMINATION, inFO, Journal FO COMMERCE, RETRAITE, Temps de Travail - Dimanche - Nuit

Une Conférence Nationale Professionnelle combative – Résolution

Secrétaires généraux de syndicat, membres de bureaux de syndicat, délégués syndicaux centraux, membres de la commission exécutive du commerce, jeunes, moins jeunes, femmes et hommes… travailleurs du commerce du Nord au Sud et d’Est en Ouest, ils sont venus à Niort pour définir ensemble et démocratiquement les orientations de la Section fédérale du Commerce.

A noter que près de la moitié des conférenciers sont salariés dans une des entreprises de la galaxie Mulliez.

C’est en toute fraternité, que les délégués de différents syndicats du commerce et des membres de la Commission Exécutive du Commerce se sont réunis du 1er au 4 juin dans une atmosphère des plus conviviales grâce à un accueil tout aussi fraternel. Comment cela aurait pu en être autrement au regard des épreuves que nous avons subies depuis la dernière Conférence Nationale Professionnelle qui s’était tenue lors du dernier Congrès de la FEC CGT-FO à Perpignan et des contre-réformes qui sont annoncées par le gouvernement.

Cette semaine aura, aussi, été l’occasion d’entendre quatre interventions militantes, en plus de celles des conférenciers.

En ouverture, notre camarade Michel VIVIER (ex-délégué syndical de la CAMIF, membre de la commission des retraités de la FEC), est intervenu au nom du Syndicat Départemental du Commerce des Deux-Sèvres. Il nous aura rappelé qu’il y a une trentaine d’années la CNP s’était déjà tenue à Niort. La situation du commerce dans les Deux-Sèvres reflète celle que nous connaissons par ailleurs. Restructuration, fermeture, précarité… ce cocktail imbuvable n’ouvre pas beaucoup de perspectives.

Notre Camarade Jocelyne BAUSSANT, Secrétaire générale de l’Union Départementale CGT-FO des Deux-Sèvres, membre de la Commission Exécutive de la Confédération (et ancienne déléguée syndicale de la CAMIF), nous aura dressé la situation du département en souffrance par l’application des politiques patronales et gouvernementales.

La troisième intervention aura été faite par notre Camarade Serge FEUGA, Trésorier général de la FEC CGT-FO qui nous aura rappelé quelques bonnes pratiques à respecter pour continuer à construire notre Organisation avec des bases solides. Il aura, aussi, annoncé que la Section commerce, malgré les difficultés et en particulier la précarité, se développe dans le bon sens. Nous avons pu le remercier de son soutien et de la rapidité de la trésorerie à répondre à nos besoins en particulier pour les sections du commerce fragilisées par le peu de moyens qu’elles ont (voir pas du tout).

Pour la quatrième et dernière intervention, notre Camarade Serge LEGAGNOA, Secrétaire général de la FEC CGT-FO et membre, aussi, de la CE confédérale, nous aura apporté des éléments sur la situation générale, mais aussi, nous a rappelé tout le soutien de la Fédération à la Section commerce.

En effet que cela soit en termes de formations, d’actions judiciaires, de la défense du repos dominical, à tous les niveaux, notre Fédération aura répondu présente.

Pour le reste, la détermination et la lucidité des conférenciers auront nourri une résolution du Commerce combative grâce à des discussions riches qui ne se sont jamais égarées dans des détails futiles.

Notre résolution, celle de tous les militants et adhérents de la Section fédérale du Commerce, votée à l’unanimité moins une abstention, nous guidera jusqu’au prochain Congrès de notre Fédération.

Comme me l’a rappelé un Camarade,

« Il est décidément incontestable «Ce qui manque à l’ouvrier, c’est la science de son malheur.*» n’est-ce pas ? » (PH).

 

*  Fernand Pelloutier, né à Paris le 1er octobre 1867 et mort
le 13 mars 1901 à Sèvres (Seine-et-Oise), est un militant syndicaliste révolutionnaire socialiste et libertaire. Secrétaire général, en 1895, de la Fédération des Bourses du travail, il est une des grandes figures du syndicalisme et de l’anarchisme français au XIXe siècle

__________________

Points abordés dans la résolution

SalairesEmploi, précarité et conditions de travail – ŸTravailleurs handicapés – Repos dominical – Les jours fériés et la journée dite « de solidarité » – La discrimination – Santé au travail, hygiène et sécurité et protection sociale collective – Sécurité Sociale – Prévoyance, Mutuelle Santé – Retraites – Prud’hommesFormation professionnelle – Droit syndical – Conclusion – CHARTE D’AMIENS

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

A propos de syndicat FO commerce

Section du COMMERCE de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière. (Regroupement des syndicats du commerce non alimentaire). commerce@fecfo.fr

ENSEMBLE POUR SAINT-CLAUDE |
interlignes |
PRS Isère |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous n'irons plus voter
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007