Journal Employés Cadres général

 » Après VIVARTE, STEINHOFF  » – Extrait du Journal des Employés et Cadres 01/2018

L’avidité et la frénésie hystérique de l’enrichissement des actionnaires des entreprises du Commerce sont sans limite, au mépris des salariés qui sont les seuls pourtant à créer la richesse. L’année 2017 avait été marquée par le scandale de VIVARTE et nous découvrîmes avec horreur les fonds vautours et le système de LBO (Leverage Buy Out), technique financière qui permet de faire supporter par l’entreprise elle-même le coût de son propre rachat. Cette pratique a mis sur le carreau des milliers de salariés : plus de 800 emplois perdus en 2017 qui viennent s’ajouter aux 1 500 de 2015.

 

Le scandale STEINHOFF : L’année 2018, ayant à peine pointé le jour, sera sans nul doute marquée par le « scandale » STEINHOFF (propriétaire d’enseignes dont Conforama). STEINHOFF a avoué une fraude fiscale tellement énorme qu’il est incapable de valider ses comptes. Selon les économistes, la banqueroute est inexorable : voilà donc une entreprise telle que Conforama qui va sûrement être vendue, non, bradée très prochainement. Mais c’est surtout près de 9 000 salariés en France qui vont payer la fraude de leur patron (richissime homme d’affaires sud-africain qui cherche à céder 1 milliard d’euros d’actifs pour enrayer sa chute). Conforama France a bénéficié d’un crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) de 41 millions d’euros en 2016. Est-il encore nécessaire de dire que le CICE est un cadeau fiscal aux actionnaires et qu’il ne crée ni des emplois ni ne les maintient ? Le 20 décembre 2017, le Comité Central d’Entreprise, soutenu par la Section FO Conforama, a exprimé sa défiance envers les dirigeants du Groupe STEINHOFF par une motion votée à l’unanimité a rapporté David Malézieux (Délégué Syndical Central FO Conforama). Les membres de l’Instance ont officiellement demandé la tenue d’un CCE extraordinaire début janvier 2018 afin d’être informés des conséquences de cette crise sans précédent.

 

Un scandale qui en cache un autre : Cette société faisait l’objet d’une enquête judiciaire en Allemagne depuis 2015. Mais cela n’a pas empêché la Banque Centrale Européenne de racheter de la dette de cette société.

Aujourd’hui, nous ne savons pas encore quelles en seront les pertes. L’Europe économique est devenue une Europe financière. Plutôt que de venir au secours des Etats, elle apporte son soutien à certaines entreprises faisant une distorsion de concurrence au passage.

 

 

Mots-clefs :, , , , , ,

A propos de syndicat FO commerce

Section du COMMERCE de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière. (Regroupement des syndicats du commerce non alimentaire). commerce@fecfo.fr

ENSEMBLE POUR SAINT-CLAUDE |
interlignes |
PRS Isère |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous n'irons plus voter
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007