CONCLUSION

CONCLUSION

La Conférence Nationale Professionnelle DENONCE la posture du patronat, qui consiste à faire de la crise la raison de l’absence d’avancées sociales, voire de leur régression.

La Conférence Nationale Professionnelle RAPPELLE que ladite crise est voulue, organisée et maintenue par le patronat et l’actionnariat afin, justement, de couper court à toute nouvelle revendication.

La Conférence Nationale Professionnelle souligne la nécessité de développer le nombre d’adhérents de notre Organisation, seul moyen de conserver son indépendance et de créer le rapport de force nécessaire pour faire aboutir toutes nos revendications.

La Conférence Nationale Professionnelle se félicite du bilan des 120 ans d’existence de la CGT que nous continuons sous le nom de CGT-FO.

La Conférence Nationale Professionnelle APPELLE tous ses militants à se former, se coordonner et à s’organiser à tous les niveaux de l’Organisation pour faire aboutir toutes nos revendications.

La Conférence Nationale Professionnelle APPELLE tous ses militants à ouvrir des discussions avec l’ensemble des salariés ainsi qu’aux autres organisations syndicales pour construire le rapport de force.

La Conférence Nationale Professionnelle se félicite du succès de la journée de grève interprofessionnelle et des manifestations du 9 avril, initiées par notre Organisation syndicale. Elle considère qu’il est indispensable d’amplifier la mobilisation afin de stopper la remise en cause des droits et des conquêtes sociales par les gouvernements successifs.

La Conférence Nationale Professionnelle APPELLE notre Fédération et notre Confédération à mettre tout en œuvre pour organiser une mobilisation, par le biais d’une grève générale interprofessionnelle qui ne cessera qu’avec l’aboutissement de nos revendications.

 

Autres sujets :

ENSEMBLE POUR SAINT-CLAUDE |
interlignes |
PRS Isère |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nous n'irons plus voter
| Ségolène Présidente
| Schivardi médias 2007